Un lien vers un professionnel pour vos travaux

Besoin d'aide pour vos travaux ?

Mise aux normes électrique Toulouse

Table des matières

Diagnostic électrique obligatoire à la location Toulouse 31

En vigueur depuis juillet 2017 pour les logements mis en location et présentant une installation électrique de plus de 15 ans, le diagnostic électrique obligatoire permet de vérifier l’état de l’installation électrique du bien loué afin d’identifier les éventuelles anomalies qui pourraient porter atteinte à la sécurité des personnes.

mise au norme électrique

Mise à la terre et matériels vétustes en tête des anomalies relevées 

Pour les propriétaires bailleurs Toulousain, l’anomalie la plus couramment rencontrée est l’absence d’un dispositif de protection adapté pour détecter les fuites de courant (30 %), suivie par la présence de matériels vétustes (26 %), des défauts qu’on retrouve également dans les premières réponses apportées par les locataires, qui citent en revanche la vétusté des équipements en premier (38 %).

Ces données sont sensiblement identiques à celles déjà relevées lors d’une précédente étude réalisée par Promotelec en 2018 auprès des adhérents de la Fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier (FIDI) Pour connaître en détail les anomalies répertoriées sur les logements locatifs, publics comme privés.

L’enquête faisait déjà apparaître les problèmes de mise à la terre et de matériels vétustes en haut de la liste des anomalies identifiées dans les 5.000 DEO étudiés à cette occasion.

 

Après avoir étudié en 2012 l’efficacité du DEO en cas de vente d’un logement, Promotelec se penche cette fois sur les répercussions qu’a eues le dispositif sur l’amélioration de la sécurité électrique des logements en location

Réalisée par l’Institut Kantar, l’enquête fait tout d’abord état d’une très forte notoriété du DEO, avec 84 % des propriétaires bailleurs qui déclarent être au courant de l’obligation de faire réaliser ce diagnostic, un niveau de connaissance dont disposent près de 60 % des locataires.

Plus de deux ans après son entrée en vigueur, la mesure semble encore présenter des marges de progrès dans son application, puisque 75 % des propriétaires bailleurs indiquent avoir remis le document à la signature du contrat de location, quand seulement 53 % locataires déclarent l’avoir reçu.

Les six point de sécurité, vérifiés lors de l’inspection réalisée pour établir le DEO, sont par ailleurs moins connus que le dispositif en lui-même. 66 % des propriétaires, et 42 % des locataires, indiquent en effet savoir sur quels éléments porte le contrôle de l’installation électrique.

Une fois délivré, le DEO est néanmoins généralement bien accueilli par les propriétaires bailleurs, qui sont 90 % à annoncer l’avoir lu, et 81 % à l’avoir compris. Côté locataires, le taux de compréhension du document atteint 64 % des répondants.

 

Combien ça coûte à Toulouse ?

L’estimation du montant des travaux nécessaires à la mise en sécurité de l’installation électrique d’un logement en location est globalement le même qu’on soit propriétaire ou locataire. 46 % des personnes interrogées, toutes cibles confondues, tablent sur un budget ne dépassant pas 1.000 euros, quand la fourchette 1.000 à 2.000 euros est avancée par 40 % des propriétaires et 36 % des locataires.

(source promotelec)

Copyright © 1DEVISEXPRESS – 2019 – Tous droits réservés.